Accueil > Conseils santé > L’Achillée Millefeuille contre les règles douloureuses et abondantes

L’Achillée Millefeuille contre les règles douloureuses et abondantes

achillee millefeuille regles

L’achillée millefeuille est une plante connue auprès des femmes, mais elle présente aussi des vertus utiles à la gent masculine. Elle est constituée de 82 principes actifs dont des tanins, de la bétaïne, du cinéol, de l’azulène, des flavonoïdes ou encore des dérivés d’acide salicylique (qui agit contre la fièvre et la douleur comme l’aspirine).

Ce sont surtout les feuilles et les sommités fleuries qui sont utilisées en phytothérapie.

Les propriétés principales de l’achillée millefeuille

Grâce à ses divers principes actifs, l’achillée millefeuille a donc une multitude de propriétés. Elle est :

  • Antispasmodique (traite les spasmes musculaires, digestifs et génito-urinaires)
  • Astringente (resserre les tissus)
  • Hémostatique (permet l’arrêt de l’écoulement du sang)
  • Anti-inflammatoire (combat l’inflammation)
  • Cicatrisante (optimise les conditions de guérisons des plaies)
  • Cholérétique (stimule la sécrétion de la bile)
  • Anti-infectieuse (combat les infections)
  • Emménagogue (provoque ou régularise le cycle menstruel)
  • Diaphorétique (augmente la transpiration)
  • Antipyrétique (combat la fièvre)
  • Diurétique (augmente la sécrétion urinaire)
  • Antiseptique des voies urinaires (détruit les microbes)
  • Hypotenseur (fait baisser la pression artérielle)
  • Stomachique (facilite la digestion gastrique)
  • Tonique (stimulante du corps et de l’activité utérine)
plante règle douloureuse abondante

L’efficacité de l’achillée contre les troubles féminins

Si vous souffrez de troubles féminins et que vous cherchez à vous soigner de manière plus naturelle, vous ne pourrez passer à côté de l’achillée millefeuille. En effet, cette plante est particulièrement indiquée pour aider à soigner les douleurs menstruelles, les aménorrhées (absence de menstruation) et les règles irrégulières notamment. Elle permet en plus de régler le flux menstruel.

Comment soulage-t-elle les douleurs menstruelles ?

L’achillée millefeuille est une plante riche en flavonoïdes et surtout en lutéolol qui a la particularité d’être antispasmodique et antalgique. Elle est très utile contre les douleurs pelviennes typiques ressenties durant les règles.

Cette action est d’autant plus efficace, car l’achillée millefeuille est aussi emménagogue et fluidifiante sanguine. Ainsi, le sang des cycles menstruels s’écoule mieux et évite la congestion de sang responsable entre autres des crampes utérines.

L’azulène, présent dans l’achillée millefeuille, stimule la sécrétion de mucus et agit donc comme anti-inflammatoire et antibactérien.

Comment régule-t-elle le flux menstruel ?

Encore une fois, ce sont les flavonoïdes qui entrent en action. En effet, les flavonoïdes ont la capacité de réguler les cycles menstruels comme nous l’avons vu précédemment. L’achillée millefeuille est donc notamment intéressante en cas de règles abondantes, mais aussi en cas de métrorragies, qui est l’écoulement de sang hors périodes des menstrues.

De plus, l’achillée millefeuille est une plante qui permet de réguler le taux d’œstrogène. C’est grâce à son action sur le foie dont l’un des rôles est aussi de gérer le taux d’œstrogènes en excès.

On sait qu’un taux élevé d’œstrogène peut dérégler le cycle menstruel et même provoquer des douleurs et autres problèmes utérins. 

Comment prendre l’achillée millefeuille ?

Voici quelques exemples d’utilisation de cette plante :

  • Pour calmer les spasmes dus aux règles 
    • Faire une infusion avec 30 gr de fleurs d’achillée millefeuille dans 1 litre d’eau pendant une dizaine de minutes. Boire cette préparation 3 fois par jour en dehors des repas.
    • Préparer un bain de siège en mélangeant 100 gr de plante séchée à 20 litres d’eau chaude
  • Pour réduire les saignements
    • Prendre 2 gélules à chaque repas à partir du 14ᵉ jour du cycle

Comment augmenter son action sur les mensturations ?

L’achillée millefeuille peut être utilisée en synergie avec d’autres plantes pour optimiser son efficacité contre les règles douloureuses et abondantes. Il est ainsi courant de la voir associée à l’alchémille, à l’armoise, au curcuma, à la viorne, à la pivoine ou à la petite pimprenelle pour traiter l’endométriose par exemple.

Pour traiter plus efficacement les règles douloureuses et/ou abondantes, la camomille matricaire, la sauge officinale ou encore la bourse à pasteur ou le framboisier est une bonne association.

Formes galéniques de l’achillée millefeuille

L’achillée millefeuille peut se trouver sous diverses formes :

  • Plante sèche (pour infusion, décoction, cataplasme, bain, macérât huileux)
  • Plante fraiche (alcool médicinal)
  • Poudre
  • Gélule
  • Comprimé 
  • Extrait fluide
  • Teinture-mère
  • Sirop 

Précautions d’emploi

Il est conseillé de ne pas dépasser 3 gr par jour de poudre d’achillée millefeuille.

Le nombre d’infusions et de tisane doit être limité à 3 tasses par jour maximum.

Il est préférable d’acheter de l’achillée millefeuille biologique, quelle que soit sa forme.

Quant à l’huile essentielle d’achillée millefeuille, elle est peu utilisée, car celle-ci est rare et chère. De plus, elle est déconseillée en automédication, car rapidement toxique. Elle présente tout de même des propriétés anti-inflammatoires, vulnéraires et cicatrisantes notamment. Si toutefois vous l’utilisez, une goutte suffit dans la majorité des utilisations. Elle est à proscrire chez les femmes enceintes, allaitantes et chez les enfants de moins de 12 ans.

Dangers et effets secondaires

Tout d’abord, cette plante est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, surtout pour un usage interne, ainsi qu’aux enfants de moins de 10 ans.

Des précautions d’emploi s’imposent également si vous êtes allergiques à d’autres plantes de la famille des astéracées telles que la camomille, l’arnica, l’artichaut ou le pissenlit par exemple.

Concernant certaines interactions médicamenteuses, il est fortement contre-indiqué d’utiliser de l’achillée millefeuille en même temps qu’un traitement anticoagulant, antiplaquettaire ou antihypertenseur. Parlez-en donc à votre médecin si vous prenez ce type de médicaments.

De plus, il est important de retenir qu’en cas d’antécédents de cancers du sein, il n’est pas recommandé de faire usage d’achillée millefeuille, car celle-ci agit sur les hormones.

Enfin, l’achillée millefeuille est une plante qui présente peu d’effets secondaires. Les effets les plus relevés sont de rares réactions cutanées dues à un dosage trop fort ou à un usage trop prolongé (plus de 2 semaines), étant donné que c’est une plante photosensibilisante.

Ajouter un commentaire