achillé millefeuille medicinale
Accueil > Plantes médicinales > Achillée Millefeuille : Bienfaits, Utilisations et Contre-indications

Achillée Millefeuille : Bienfaits, Utilisations et Contre-indications

L’achillée millefeuille (Achillea Millefolium) se distingue beaucoup des autres plantes médicinales. Aussi utile pour améliorer la circulation sanguine que pour arrêter une hémorragie ou soulager les crampes menstruelles, l’achillée se fait remarquer en phytothérapie par la variété de ses propriétés.

Qu’est-ce que l’achillée millefeuille ?

Nom scientifique : Achillea Millefolium
Nom commun : Achillée Millefeuille
Classification botanique : Astéracées (Asteraceae)
Propriétés : Hémostatique, astringente, diurétique, emménagogue (déclenche les menstruations), diaphorétique, régulateur menstruel, tonique digestive, anti-inflammatoire, cicatrisante
Elle soulage : les troubles menstruels, les règles douloureuses, la fièvre, les troubles digestifs

L’achillée millefeuille est une plante vivace de la famille des astéracées (comme les camomilles par exemple). Son nom lui a été donné par les Grecs en l’honneur d’Achille qui aurait découvert et utilisé la plante pour guérir les blessures de ses soldats.

Elle pousse à l’état naturel en Europe, Afrique du Nord, Asie et en Amérique du Sud. C’est une plante qui se répand très facilement. On la retrouve sur des terrains en friches, le long des chemins ou des prairies jusqu’à 2 500 m d’altitude. Il existe des achillées à fleurs roses, jaunes ou blanches, les plus populaires.

La composition extraordinaire de l’achillée lui confère ses pouvoirs médicinaux. Elle contient, entre autres, de la Vitamine A, C et E, des huiles essentielles, des flavonoïdes, du linalol, des tannins, de l’acide salicylique et des saponines.

Les bienfaits de l’achillée sur la santé

Régule les menstruations

On recommande l’achillée millefeuille en cas d’absence de règles, passagère ou chronique (aménorrhée) ou lors de règles trop abondantes.

Lire aussi : Comment l’achillée millefeuille agit-elle contre les règles abondantes et douloureuses ?

Très riche en flavonoïdes, c’est également un antispasmodique naturel. Elle soulage donc les spasmes menstruels violents comme la dysménorrhée et l’endométriose.⁣

Pour réguler les menstruations, prenez une tasse d’infusion d’achillée millefeuille chaque soir. Afin de lutter contre les douleurs menstruelles, prenez une tasse chaque fois que vous en ressentez le besoin. Pour plus d’efficacité, vous pouvez laisser infuser l’achillée millefeuille avec des feuilles de sauge a les mêmes bienfaits.

Antihémorragique

L’achillée millefeuille permet d’arrêter les saignements, qu’ils soient internes ou externes. Utilisée en cataplasme ou en lotion d’infusion, elle soigne les coupures, les morsures et les piqures, et accélère la cicatrisation des plaies.

Prise en teinture-mère ou en infusion, elle arrêtera les hémorragies internes.

Elle agit sur les hématomes en stimulant la circulation du sang. Elle peut donc s’utiliser en synergie avec l’arnica en cas de coup violent.

Stimule la circulation du sang

L’achillée traite efficacement la mauvaise circulation, les varices et les hémorroïdes. Un cataplasme de plante fraiche ou un massage de macérât huileux permet d’améliorer le retour veineux.

Remède naturel contre la fièvre

Les propriétés diaphorétiques de la plante ont la particularité d’augmenter la transpiration permettant ainsi au corps d’évacuer la fièvre.

Digestive

Grâce à ses propriétés hémostatiques et astringentes, l’achillée améliore la circulation dans la zone abdominale. Cela permet notamment de soulager l’inflammation des intestins et les colites et de lutter contre les diarrhées et les saignements.

Comment prendre l’achillée millefeuille ?

Pour profiter des bienfaits de l’achillée millefeuille, nous utilisons les sommités fleuries qui, pour rappel, sont riches en principes actifs (huiles essentielles, flavonoïdes, tanins, curmarines, vitamines).

La plante est très facile à trouver dans les champs ou en herboristerie et permet de réaliser plusieurs remèdes maison. Si vous souhaitez la prendre en complément alimentaire, rendez-vous en fin de l’article.

En infusion

Faire infuser pendant 5 minutes 30 g de fleurs d’achillée millefeuille (sommités fleuries) dans 1 L d’eau à 90°.

Prendre une tisane jusqu’à 3 fois par jour si vous souffrez de fièvre, de diarrhée, de crampes menstruelles ou si vous souhaitez réguler vos menstruations.

L’infusion de sommités fleuries d’achillée millefeuille peut aussi être utilisée en usage externe (comme une lotion), dans le but de nettoyer une blessure, guérir des hémorroïdes ou soulager une éruption cutanée comme l’eczéma.

En teinture mère

La teinture mère (ou l’extrait de plante fraiche) est une solution hydro-alcoolique issue d’un mélange de plantes fraîches et d’alcool.

Prendre 20 à 30 gouttes de teinture d’achillée millefeuille, 3 fois par jour, pour réguler le cycle menstruel ou soulager les crampes menstruelles. Je recommande la marque Herbagénèse qui propose des produits bio 100% extrait de parties aériennes fleuries.

En macérât huileux

La macérât est utilisé pour applications locales, sur les varices en particulier. Pour les ulcères variqueux, on préfèrera une infusion appliquée en compresses.

En cataplasme

Ramassez quelques feuilles, mâchez-les finement et appliquez ce cataplasme directement sur la blessure. C’est la plante à connaître si vous partez régulièrement en camping ou en randonnée, car elle peut être utilisée en cas d’urgence.

Danger et contre-indications

À haute dose, l’achillée millefeuille provoque des effets secondaires (allergies, vertige, maux de tête, étourdissements, trouble de l’estomac…).

Elle est déconseillée aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes et allaitantes.

Il n’est pas recommandé de démarrer une cure d’achillée millefeuille en même temps qu’une prise d’anticoagulants et de sédatifs. Consultez votre médecin avant toute cure à base de plantes si vous êtes sous traitement médicamenteux.

Comment reconnaître l’achillée millefeuille ?

L’achillée millefeuille est une plante herbacée dont le cycle de vie s’étend sur plus d’un an. De son rhizome, plusieurs tiges s’élèvent à la verticale dépassant parfois quarante centimètres de hauteur. C’est une plante qui peut atteindre 80 cm de hauteur.

Les tiges sont recouvertes de poils ce qui leur donnent une teinte blanche. Dans les premiers stades de croissance, les tiges sont peu charnues, mais deviennent ensuite plus robustes.

Ses petites fleurs apparaissent entre la fin du printemps et le début de l’été et peuvent être cueillies en même temps que les feuilles. Les fleurs sont disposées de sorte qu’elles sont toutes à la même hauteur, sans qu’aucune d’entre elles ne dépasse.

La reproduction s’effectue en semant des graines. Il est également possible de le faire en divisant les rhizomes.