L’aubépine est utilisée en médecine traditionnelle chinoise depuis la nuit des temps. Elle est notamment réputée pour son action sur le muscle cardiaque.

Qu’est-ce que c’est ?

  • Nom scientifique : Crataegus monogyna/laevigata/oxyacantha
  • Nom commun : alba spina, épine blanche
  • Origine : Europe
  • Classification botanique : Rosaceae
  • Propriétés : antispasmodique, calmante, cardioprotecteur, anti-stress…

L’aubépine est une plante capable de vivre 500 ans. Elle prend la forme d’un arbuste pouvant atteindre jusqu’à 4 mètres de haut.

Dans l’aubépine, toutes les parties sont utiles : les feuilles, les fruits, les fleurs et même les branches !

Facile à reconnaitre, c’est une plante garnies d’épines. Attention à la cueillette, ça va piquer ! Sa feuille ovale, incisée et dentée, est également exploitée à des fins curatives ou préventives.

Au printemps, l’aubépine est en fleur. À noter que la fleur, de couleur blanche ou rosée, est particulièrement parfumée et embaume agréablement le jardin.

aubépine feuille fruit

Origine et histoire

L’aubépine est une plante utilisée par les Grecs depuis l’an 100 de notre ère. Connue pour posséder des vertus exceptionnelles pour la santé, elle est également utilisée en médecine traditionnelle chinoise depuis la nuit des temps. Ce n’est qu’au début du XXe siècle que les chercheurs ont commencé à se pencher sérieusement sur ses propriétés thérapeutiques.

À l’heure actuelle, elle est très en vogue en Europe et surtout en Allemagne, en Suisse et en Autriche. La preuve, elle est devenue un ingrédient incontournable dans les laboratoires et entre dans la composition de plus de 200 préparations médicinales.

Ses propriétés sur la santé

• Action tranquillisante
• Effets anti-stress et anti-anxiété
• Bénéfices contre les troubles du sommeil
• Effets sur le système cardiovasculaire
• Action cardiotonique
• Cardioprotecteur

Les bienfaits de l’aubépine

L’aubépine est une plante aux vertus multiples qui peut soulager un nombre insoupçonnable de troubles.

  • Antispasmodique et calmante, elle facilite le sommeil des nerveux en association avec la passiflore et la valériane.
  • Elle permet d’atténuer l’irritabilité, les bouffées de chaleur et les palpitations liées à la ménopause.
  • Cette plante agit également comme un fortifiant du cœur. Elle fait notamment des miracles pour les personnes atteintes des troubles cardiaques légers à savoir les palpitations, l’insuffisance cardiaque et les troubles similaires, les spasmes vasculaires, l’angine de poitrine.
  • Pour les personnes qui souffrent d’angine ou de laryngite, l’utilisation en gargarismes de cette plante est recommandée.

Recherches et découvertes

L’aubépine a fait l’objet de nombreuses études et recherches qui sont d’ailleurs loin d’être terminée.

Ainsi entre 1980 et 1990, les scientifiques ont utilisé des extraits de la plante dans une multitude d’essais cliniques. C’est ainsi qu’ils ont découvert ses actions sur le muscle cardiaque.

En effet, grâce à la synergie de ses composants, l’aubépine augmente la circulation dans le coronaires, fort utiles en cas d’arythmie cardiaque, palpitations, hypertension artérielle, artériosclérose ou encore extrasystoles.

D’autres études ont également montré que l’aubépine serait fortement utile pour apaiser les troubles du système nerveux et qu’elle permet d’amener plus facilement le sang vers le cœur.

Aussi, la consommation de cette plante permettrait d’améliorer la résistance à l’effort pour soulager divers symptômes d’hypertension artérielle, fatigue, essoufflement anormal, etc.

Les mêmes études ont prouvé que l’aubépine n’interfère pas avec une éventuelle prise médicamenteuse.

Utilisation : Dosage et posologie

Toutes les parties de l’aubépine peuvent être exploitées pour profiter de ses bienfaits.

  • Décoction des feuilles : Faites infuser 10 à 20 grammes de feuilles séchées dans un litre d’eau bouillante. Laissez la plante agir pendant environ 10 minutes.
  • Infusion des fleurs : Versez une cuillère à café de fleurs par tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes.

Buvez 2 à 3 tasses par jour durant 20 jours pour son action sur le coeur et 30 minutes avant le coucher pour favoriser le sommeil.

  • Complément alimentaire : Pour profiter simplement de ses effets relaxant, vous pouvez consommer l’aubépine sous forme de complément dosés à 250 mg (2 à 6 par jour). L’aubépine peut être associée au passiflore. Attention toutefois de consommer un complément alimentaire sans mélatonine. La mélatonine est en effet une hormone de synthèse dont les effets indésirables tendent à se multiplier depuis ces dernières années.
  • Extrait hydro-alcoolique : 30 gouttes dans un verre d’eau matin et soir.

Dangers et contre-indication

À noter que cette plante est fortement déconseillée aux jeunes enfants, ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes. Aussi, un surdosage est à éviter, car l’excès n’est jamais bon.
Quant aux effets indésirables, l’apparition des allergies cutanées et des troubles digestifs peut survenir.