Accueil > Plantes médicinales > Aubépine (Crataegus monogyna, C. laevigata, C. oxyacantha)

Aubépine (Crataegus monogyna, C. laevigata, C. oxyacantha)

aubepine plante medicinale

L’utilisation de l’aubépine n’est pas des plus courantes en phytothérapie. C’est pourtant une plante qui possède des vertus très intéressantes pour la santé du muscle cardiaque. Elle est également réputée pour soulager les états anxieux.

Carte d’identité de l’aubépine

  • Nom scientifique : Crataegus monogyna/laevigata/oxyacantha
  • Nom commun : Alba spina, Épine blanche
  • Origine : Europe
  • Classification botanique : Rosacées (Rosaceae)
  • Propriétés : Antispasmodique, calmante, cardio-protecteur, anti-stress.
  • Agit contre : Stress, insomnies, troubles cardiaques, palpitations.
  • Période de récolte : Au printemps pour les feuilles et les sommités fleuries. À l’automne pour les baies.

Comment reconnaître l’aubépine en pleine nature ?

Bien qu’elle soit considérée comme une plante médicinale, l’aubépine est un arbuste plein d’épines capable de vivre 500 ans et pouvant atteindre les 4 mètres de haut.

De cet arbuste naissent de petites baies rouges au goût insipide. À l’arrivée du printemps, ses fleurs blanches regroupées en petites grappes, sont un délice pour l’œil, mais aussi pour le cœur puisque c’est d’elles que l’on extrait ses propriétés.

Sa feuille ovale, incisée et dentée, est également exploitée à des fins curatives ou préventives.

aubépine feuille fruit

Origine et histoire

L’aubépine est une plante sauvage utilisée par les Grecs depuis l’an 100 de notre ère.

Elle est également utilisée en médecine traditionnelle chinoise depuis la nuit des temps.

Ce n’est qu’au début du XXe siècle que les chercheurs ont commencé à se pencher sérieusement sur ses propriétés thérapeutiques.

À l’heure actuelle, elle est très en vogue en Europe et surtout en Allemagne, en Suisse et en Autriche. La preuve, elle est devenue un ingrédient incontournable dans les laboratoires et entre dans la composition de plus de 200 préparations médicinales.

Recherches et découvertes

Des études expérimentales et cliniques ont conféré à l’aubépine des propriétés cardioprotectrices, cardiotoniques et antiarythmiques en plus de l’activité sédative du système nerveux. En effet, l’aubépine augmente la circulation dans le coronaires, fort utiles en cas d’arythmie cardiaque, palpitations, hypertension artérielle, artériosclérose ou encore extrasystoles.

Riche en flavonoïdes, son utilisation est justifiée :

  • en cas d’insuffisance cardiaque légère ;
  • en cas de troubles du rythme cardiaque ne nécessitant pas l’utilisation de la digitaline : extrasystoles, tachycardie paroxystique, bradyarythmie ;
  • cœur sénile ; prévention de l’angine de poitrine et rétablissement post-infarctus.

D’autres études ont également montré son efficacité comme traitement de l’anxiété, des troubles du sommeil, du système nerveux et de l’insomnie.

À quoi sert l’aubépine ?

Problèmes cardiaques

L’aubépine agit comme un fortifiant pour le cœur et peut notamment être utilisée chez les personnes atteintes des troubles cardiaques (palpitations, tachycardie, l’insuffisance cardiaque, les spasmes vasculaires, l’angine de poitrine, problèmes liés à la circulation et à la tension.⁣⁣..).

Niveau de stress élevé

Elle est également efficace pour lutter contre les niveaux élevés de stress et d’anxiété, la nervosité causée par des situations de vertige ou des expériences tendues.

Insomnie

L’aubépine joue aussi un rôle important dans les cas d’insomnie. Antispasmodique et calmante, elle facilite le sommeil des nerveux (et peut être associée à la valériane et à la passiflore pour de meilleurs résultats)

Troubles respiratoires

Enfin, l’aubépine est utile pour calmer les affections respiratoires liées à l’angine ou à la laryngite. L’idée, dans ce cas, est d’apaiser la région de la gorge pour prévenir les quintes de toux qui peuvent se transformer en une toux irritante, aiguë ou chronique. L’utilisation en gargarismes est alors recommandée.

Comment consommer l’aubépine ?

Dans l’aubépine, toutes les parties sont utiles : feuilles, fruits, fleurs et même les tiges et sommités.

Infusions des feuilles et des fleurs : Faire infuser 10 à 20 grammes de feuilles séchées ou 2 cuillère à café de fleurs dans un litre d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses d’infusion par jour durant 20 jours pour son action sur le coeur. Prenez une tisane 30 minutes avant le coucher pour favoriser le sommeil.

Comprimés : 2 à 6 par jour (si dosés à 250 mg). L’aubépine peut être associée au passiflore. Attention de bien choisir un complément alimentaire sans mélatonine (qui est une hormone de synthèse dont les effets indésirables tendent à se multiplier depuis ces dernières années).

Extrait hydro-alcoolique (gemmothérapie) : Prendre 30 gouttes dans un verre d’eau matin et soir.

Effets secondaires et contre-indications

Cette plante est fortement déconseillée aux jeunes enfants, ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes.

L’apparition d’allergies cutanées et de troubles digestifs peut survenir en cas de surdosage.

Ajouter un commentaire

Votre cure anti-stress ❤️

basilic sacre stress

Résistance au stress et fatigue nerveuse. Baisse de moral. Vitalité. Concentration.

ACHETER CHEZ ONATERA
-5% sur votre 1ère commande avec le code BIENVENUE

Suivez-nous sur Instagram