Cardamome

La cardamome est surnomée « Reine des épices » en Inde, son pays d’origine. Arrivée au XVème siècle en Europe, cette graine de tous les bienfaits est de plus en plus convoitée. La demande augmente d’année en année, en témoigne le magazine Les echos.

Qu’est-ce que c’est ?

  • Nom scientifique : Elettaria cardamomum
  • Noms communs : cardamome de Malabar, Amomum Cardamomum
  • Origine : Asie du Sud-Est
  • Classification botanique : Zingibéracées
  • Propriétés : digestive, combat les douleurs de l’estomac, élimine la mauvaise haleine…

La Cardamome est une plante aromatique de la famille des Zingibéracées pouvant atteindre jusqu’à 5 mètres. Son fruit renferme des petites graines noires surnommées « graines du paradis ». Elles composent l’épice et permettent notamment de fabriquer l’huile essentielle.

Les graines possèdent une saveur citronnée, très fraîche et légèrement sucrée. On lui trouve également une légère saveur de sève de pin. En fin de bouche, la cardamome dégage un puissant arôme poivré et subtilement mentholé.

Cela devrait vous intéresser : Comment choisir de la cardamome de qualité ?

Cardamome verte

Il existe une trentaine de variétés. La plus connue est la verte. On l’appelle ainsi car la capsule est de couleur verte mais l’épice est bien composée des petites graines noires qui s’y trouvent à l’intérieur. Vous pouvez utiliser la capsule verte entière pour parfumer vos infusions et vos plats. Vous pouvez également décortiquer la cabosse afin de n’utiliser que les graines noires cachées à l’intérieur.

Cardamome noire

La cardamome noire ou brune (Amomum subulatum) est une variété différente. Elle se cultive majoritairement au Népal, en Inde et au Bhoutan. Elle n’a rien à voir avec la variété verte mais on peut l’utiliser en synergie. Les graines de cardamome noire sont plus grosses, plus forte, plus foncées et camphrée. Leur goût est bien différent.

Cardamome blanche

On trouve de la cardamome blanche dans le commerce. En réalité, elle n’a rien de naturel. On l’obtient en décolorant de la cardamome verte (pour une question d’esthétisme…). Plus précisément, elle est trempée dans du lait de chaux. Selon les spécialiste, cela n’aurait aucun impact sur ses propriétés et son goût.

130 euros, c'est son prix au kilo sur le territoire français

troisième au classement de l'épice la + chère du monde

%

70% de la production provient d'Inde ou du Guatemala

Composition de l’épice

L’épice est riche en fibres, calcium, potassium, magnésium, fer, zinc et cuivre. De plus, elle est source de phosphore, vitamine C, vitamine B1 et vitamine B6. Au contraire, elle est faible en graisse saturées et très pauvre en sel. Elle se compose principalement de :

  • Acétate d’alpha-terpényle qui lui procure 4 propriétés intéressantes : antispasmodique, tonique, calmant et équilibrant psychique.
  • Oxyde terpénique qui lui confère des vertus respiratoires et anti-inflammatoires.
  • Amidon
  • Plusieurs sortes de lipides.

Valeurs nutritionnelles

Pour 100 grammes / 321 kcal

Les chiffres peuvent varier d’une récolte à l’autre en fonction de facteurs environnementaux.

Eau8,28 g
Glucides40,5 g
Protéines10,8 g
Lipides6,7 g
Calcium383 mg
Magnésium229 mg
Fer14 mg
Zinc7,47 mg
Vitamine B60,23 mg
Vitamine B20,18 mg

Contre-indication et danger

Riche en créatine phosphokinase (CPK) (enzyme présente dans l’organisme dont le taux ne doit pas être trop élevé sous peine de troubles cardiaques), la cardamome est déconseillée aux personnes souffrant de troubles cardiaques (myocardite en particulier) ou de trouble hépatiques.

Elle est également déconseillée chez les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Une consommation en grande quantité peut se révéler toxique et provoquer des effets secondaires (dans des cas assez rares) :

  • sudation excessive
  • maux de tête / ventre
  • nausées, vomissements et vertiges
  • sensation d’assèchement
  • tachycardie et hypothermie
  • insomnies ou fatigue profonde
  • délires, hallucinations et syncopes dans les cas extrêmes
  • réaction allergique importante, dermatite

Cela devrait vous intéresser : Apprendre à cultiver la cardamome chez soi ?

Origine et histoire

La cardamome est originaire d’Inde où elle y est surnommée “Reine des épices”. On l’utilise depuis des millénaires dans la médecine ayurvédique pour soigner les troubles digestifs et les troubles respiratoires. Là-bas on la récolte d’octobre à janvier. Très utilisée en cuisine, on l’associe énormément avec le café et dans les plats à base de riz.

En Chine, on l’utilise également depuis longtemps. Elle permet de notamment de lutter contre les troubles urinaires. En Grèce antique, on consomme cette épice dès le IVe siècle avant notre ère. Enfin en Égypte, on connaît ses vertus depuis au moins vingt-cinq siècles.

La cardamome arrivera plus tard en Europe occidentale (à partir du XVe siècle, grâce aux premiers échanges commerciaux avec l’Inde). Aujourd’hui, en Europe, elle est surtout réputée pour ses effets aphrodisiaques et ses propriétés pour lutter contre la mauvaise haleine.

Recherches et découvertes

Depuis les années 1960, différents scientifiques ont mené des études sur de la cardamome. Elles confirment notamment son action sur le système digestif et sa capacité à améliorer un état dépressif. Les recherches prouvent également les propriétés de son huile essentielle sur la régulation de la flore intestinale.