Bioasis
Accueil » 1001 plantes médicinales » Centaurée / Bleuet des Montagnes (Centaurea montana)

Centaurée / Bleuet des Montagnes (Centaurea montana)

centaurée des montages

Aussi appelée le bleuet des montagnes, la centaurée est une plante vivace qui pousse de manière spontanée dans les montagnes françaises. Pour concocter nos remèdes médicinaux, il faut se balader dans les milieux secs, les champs ou les zones rocailleuses.

Carte d’identité de la Centaurée

  • Nom scientifique : Centaurea montana
  • Noms communs : Mélisse, M. citronnelle, Citronnelle, M. officinale
  • Classification botanique : Lamiacées (Lamiaceae)
  • Propriétés : Digestive, fébrifuge

La centaurée est une plante typiquement européenne originaire du bassin méditerranéen. On en compte une trentaine d’espèces en France dont la Centaurée Scabieuse et la Centaurée Jacée. On la trouve également dans certains pays asiatiques et nord-américains.

La centaurée doit son nom aux centaures, ces créatures mi-hommes, mi-cheval. Selon l’histoire, elle a eu ce nom grâce au centaure Chiron qui aurait découvert ses propriétés médicinales. Ce dernier l’aurait utilisé pour soigner des plaies. Depuis lors, on cultiverait la fleur en jardins.

Cueillette : Comment reconnaitre la plante ?

Le bleuet fait partie des plantes rhizomateuses et pubescentes. Aux premiers abords, il ressemble aux chardons.

La fleur est facilement reconnaissable avec ses tiges souvent ramifiées. Elle dépasse rarement les 50 cm.

Les feuilles sont vertes, souples et lancéolées. Au sommet de la tige, vous trouverez un involucre aux bractées bordées de cils noirs. Sur ces derniers, une fleur rayonnante avec un capitule de 10 cm de diamètre se dresse en toute splendeur.

La centaurée a des fleurons périphériques longs et étalés pour les fleurs stériles et des fleurons centraux pour les fleurs hermaphrodites. À noter que ces petites plantes printanières attirent les abeilles et les papillons.

Ses propriétés et bienfaits

Le bleuet est connue pour ses propriétés digestives et diurétiques. Selon les études, elle est reconnue pour avoir la capacité de stimuler et fortifier l’organisme tout en renforçant le système immunitaire.

Elle permet également d’optimiser l’activité du foie pour faciliter la digestion.

Mais ses vertus ne s’arrêtent pas là. En effet, la centaurée est aussi utilisée depuis des siècles pour traiter divers maux quotidiens, à savoir l’inflammation des muqueuses, les douleurs et les conjonctives.

Des études ont même prouvé que les vertus apaisantes de la plante soulageraient les rhumatismes, les irritations oculaires, les infections et bien d’autres encore. Certaines personnes l’utilisent même pour apaiser les coups de soleil, les problèmes de la peau, et même les irritations oculaires. Autrement dit, le bleuet est une plante aux multiples vertus. Ce n’est pas étonnant si elle est présente dans la composition de plusieurs médicaments.

Recherches scientifiques et découvertes

Magnifique plante sauvage qui porte bien son nom, la centaurée fait l’objet de nombreuses études et recherche par les scientifiques. En effet, les vertus miraculeuses de cette plante ne cessent d’attiser la curiosité des connaisseurs. Ainsi, les laboratoires de recherches en France et à l’étranger continuent de pousser leurs études sur cette plante dans l’optique de découvrir d’autres bienfaits. Qui sait, cette plante pourrait être la solution pour les maladies incurables qui laissent les Centres de Recherche impuissants jusqu’à maintenant.

Comment utiliser la Centaurée ?

On utilise les feuilles, les tiges et les sommités fleuries pour confectionner des infusions et des décoctions. Pour préparer une tisane, faites bouillir 20 centilitres d’eau pour 10 grammes de feuilles. Boire 3 tasses par jour en cas de désagréments digestifs.

Cette également une plante utilisée en cosmétique, comme brumisateur sur la peau. On le connait surtout sous le nom d’hydrolat de bleuet. Il permet de soigner les irritations et les problèmes d’acné en vaporisant le visage matins et soirs.

À noter que la fleur est comestible et peut être utilisée en cuisine.

Dangers et contre-indications

La centaurée des montagnes est totalement déconseillée chez les femmes enceintes. Cela en va de même pour les jeunes mamans allaitantes. Aussi, la plante est à proscrire pour tout état inflammatoire des voies digestives.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous 😉