On utilise le chardon-Marie depuis l’Antiquité à des fins thérapeutiques. C’est une plante exceptionnelle pour la santé du foie que l’on trouve facilement dans les champs ou dans nos jardins.

Qu’est-ce que c’est ?

  • Nom scientifique : Silybum marianum
  • Nom commun : chardon de Notre-Dame, chardon marbré, epine blanche, silybe de Marie.
  • Origine : Europe
  • Classification botanique : Asteraceae
  • Propriétés : antispasmodique, calmante, cardioprotecteur, anti-stress…

Le chardon-marie est l’unique représentant du genre Silybum. C’est une plante bisannuelle de la famille des Astéracées.

Dans le chardon marie, vous pouvez consommer les jeunes feuilles fraiches et faire cuire les plus grosses feuilles à la poêle. Sachez que la graine noire est la partie la plus intéressante de la plante. C’est elle qui possède tous les principes actifs intéressants pour notre santé (dont la sylimarine).

Depuis 1989, la Commission E a agréé la silymarine en tant que traitement des intoxications hépatiques et en complément d’un traitement en cas de cirrhose et d’hépatites.

Parallèlement, des recherches récentes sur le cancer tendent à prouver que le chardon-Marie pourrait amplifier les effets des traitements contre le cancer. Il pourrait également avoir des effets préventifs.

À quoi ressemble le chardon-marie?

Le chardon marie est facilement reconnaissable par sa fleur violette ornée de pétales en forme de pic.

feuilles chardon marie premiere année

La deuxième année, la plante peut atteindre une grande taille lorsqu’elle fleurit. En revanche, la première année vous ne verrez qu’une base de grandes feuilles de 40 cm au sol (voir photo). Celles-ci sont reconnaissables grâce à leurs marbrures blanches.

Ses feuilles sont ornées d’épines très piquantes. Contre toute attente : elles sont comestibles ! Attention à bien retirer toutes les épines avant de les cuire.

Durant la deuxième année, le chardon marie va faire des tiges solides et cylindrique qui donneront naissance à un capitule (= partie d’une plante formée de fleurs insérées les unes à côté des autres formant une seule fleur). Tout autour du capitule, vous aurez des épines très piquantes. Faites très attention lors de la récolte !

Ses bienfaits sur la santé

Le chardon Marie a des propriétés exceptionnelles sur la santé du foie. C’est effectivement une plante médicinale qui prévient et traite les troubles hépatiques en aidant les tissus endommagés du foie à se régénérer. En d’autres termes le chardon marie aide le foie à se reconstruire, ce qu’aucun médicament n’est capable de faire.

Selon les scientifiques, le chardon marie est un puissant anti-oxydant des cellules du foie. Il va donc agir sur le stress oxydatif provoqué par des substances toxiques responsable de la destruction des cellules du foie.

fleur violette chardon marie épines

Il permet également aux cellules d’avoir une plus forte concentration en glutathion, un puissant anti-oxydatif qui participe à la protection du foie et renforce le fonctionnement des organes épurateurs et digestifs. Elle débarrasse ainsi l’organisme de tout type de toxines (pesticides, médicaments, drogues, produits chimiques, métaux lourds…).

Pour le cancer, les chercheurs s’accordent à dire que la consommation du chardon-marie joue un rôle dans le traitement par chimiothérapies et radiothérapie. Il permet en effet de protéger le foie des conséquences de ces deux traitements lourds qui abiment le foie et les reins. Son efficacité est la même que le desmodium pour réduire les effets secondaires d’une chimiotherapie ou d’une radiothérapie.

Le chardon-marie est également très utilisé dans les régimes minceur car il accélère l’épuration des excès de sucre dans le sang. Efficace pour l’élimination du mauvais cholestérol, la plante élimine rapidement les toxines importantes. Elle agit lentement mais en profondeur sur le drainage des mauvaises graisses et l’excès d’eau dans l’organisme.

Suite à un excès d’alcool ou de drogue, consommer du chardon marie accélère l’épuration des substances nocives dans l’organisme. La plante peut même être utilisé durant une cure de désintoxication (alcool, tabac et drogue).

Formes d’utilisation et posologie

chardon marie graine récolte

C’est la graine de chardon marie qui possède les propriétés tant exceptionnelles pour notre santé. Pour les récolter, coupez la fleur lorsqu’elle a perdu sa couleur pourpre et qu’elle devient grise. Laissez sécher quelques jours pour observer les graines se détacher de la plante. Lors du tri, attention aux échardes et à la fleur séchée qui gratte. Je vous conseille de bien vous laver les mains une fois la récolte terminée.

Si vous ne pouvez pas en récolter, vous en trouverez également dans le commerce.

L’utilisation du chardon marie est recommandée si l’on vous a diagnostiqué une pathologie du foie (cirrhoses, hépatite, steatose hépatique) qui détruit peu à peu l’organe.

Graine broyée : Vous pouvez broyer les graines du chardon dans un robot pour la cuisine ou dans un moulin à café. Vous obtiendrez ainsi une poudre que vous pourrez mélanger à vos plats quotidiens. Posologie : De 12 à 15 g de graines par jour.

Teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau matin et midi.

Comprimés : Extraits standardisés en silymarine ou sylibine (80%) ou 2 capsules taille “00” de graines broyées 3 fois par jour.

Infusion des feuilles ou des graines : Faites bouillir 1 cuillère à café de graines broyées, de feuilles ou de rhizome dans 200 ml d’eau durant 5 minutes puis laissez infuser 10 minutes. Consommez 2 à 3 tasses par jour une demi-heure avant les repas. Il est à noter que la consommation de tisanes est peu efficace car les substances actives sont difficilement extraites dans l’eau (contrairement à l’alcool).

Toute prise doit se faire aussi longtemps que nécéssaire pour aider le foie à se régénérer.

Chardon-marie VS desmodium

Le desmodium est une plante qui a des bienfaits communs avec le chardon-marie. Comme lui, il protège le foie des substances toxiques. Il aide les cellules hépatiques à se régénérer plus facilement. Il a aussi des propriétés détoxifiantes.

Comme pour la plupart des médicaments, il est préférable de prendre le chardon-marie et le desmodium isolément et en demandant l’avis d’un médecin ou pharmacien au préalable.

Danger et contre-indications

Les effets indésirables du chardon marie sont rares et minimes. C’est une plante sauvage qui ne cause pas d’effets secondaires particuliers. On l’utilise depuis toujours et, encore aujourd’hui, elle fait ses preuves en médecine douce.

À savoir : la prise de chardon marie n’est pas indiquée pendant la prise de traitements lourds. Favorisez la consommation de chardon-marie entre les traitements pour éviter les risques d’interaction.