Accueil > Conseils santé naturels > Les plantes qui favorisent la récupération musculaire après le sport

Les plantes qui favorisent la récupération musculaire après le sport

récupération musculaire grâce aux plantes

La phase de récupération après un exercice physique est essentielle. C’est durant cette période que le muscle développe ses performances.

Rappel : L’importance de la récupération

Il est important de comprendre qu’après un effort physique, nos réserves d’énergies sont vidées. Nos muscles (mais aussi nos tendons et ligaments) ont été durement affectés et ont besoin de 24 à 48 heures pour se reconstruire. C’est ce qu’on appelle la phase de récupération. 

Durant cette période de récupération, le corps développe ses capacités physiques et le muscle affecté devient plus grand et plus fort. 

Au contraire, si vous négligez la récupération physique en faisant une nouvelle séance trop rapidement, vos muscles auront tendance à se « casser » plutôt qu’à se reconstruire. Votre corps aura davantage de difficulté à fournir des efforts intenses lors du prochain entraînement. Vous risquez alors de voir vos performances stagner, voire diminuer. Pire encore, vous prenez le risque de vous blesser.

Ceci dit, bien que les douleurs musculaires soient inévitables et indispensables, on ne vous oblige pas à attendre en restant les bras ballants. Les étirements, les massages, l’alimentation et certaines plantes sont autant de solutions pouvant aider votre corps à récupérer plus rapidement.

L’importance d’une bonne alimentation pour récupérer

Certains aliments permettent une récupération bien meilleure et plus rapide. Elle joue un rôle avant l’entraînement afin de prévenir les douleurs musculaires mais également après.

Lorsque vous faites de l’exercice, vous brûlez des calories et éliminez les sels minéraux nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme. Il est donc nécessaire de consommer des aliments riches en glucides, en protéines, en minéraux essentiels et en vitamines qui vous donnent suffisamment d’énergie pour ne pas souffrir d’épuisement musculaire. 

Il est également très important de boire beaucoup d’eau avant et pendant l’exercice pour reconstituer les minéraux éliminés avec la sueur.

Ces plantes, véritables alliées des sportifs

Que l’on soit amateur ou compétiteur, il est possible de trouver parmi les plantes des alliés pour optimiser sa récupération ou même soigner plus rapidement ses blessures. Harpagophytum, CBD, rhodiole, guarana… En voici quelques-unes, parmi les plus efficaces.

Pour la récupération physique et psychique

La rhodiole (rhodiola rosea) est une plante adaptogène qui agit comme un reconstituant musculaire et participe à la régulation du muscle cardiaque. On la consomme généralement en gélules le matin ou à midi, une demi-heure avant les repas, et sans dépasser un dosage de 550 mg par jour. À titre indicatif, l’idéal est de suivre une cure sur deux à trois mois en alternant systématiquement 7 jours de prise puis 7 jours de pause.

Le guarana contient une forte teneur en caféine, supérieure à celle du café, ce qui en fait un très bon complément pour les sportifs qui recherchent un apport énergétique. Ce qui nous intéresse surtout c’est que le guarana empêche l’accumulation d’acide lactique dans les muscles, ce qui contribue à améliorer la récupération musculaire et à éviter les douleurs musculaires.

De puissants anti-inflammatoires pour soulager les douleurs

Le curcuma est une plante de la famille du gingembre qui est utilisée en Asie depuis des siècles. En phytothérapie, on l’utilise pour soulager certaines douleurs chroniques liées aux articulations (et en prévention). Pour davantage d’efficacité, il convient de l’associer au poivre noir (Piper nigrum) afin d’améliorer son absorption par l’organisme.

L’harpagophyton ou griffe du diable (Harpagophytum procumbens) est également un parfait anti-inflammatoire végétal (un comprimé matin et soir et jusqu’à trois comprimés matin et soir). Elle peut aussi être utilisée en cas de blessures articulaires mineures telle qu’une entorse.

Remarque importante : les plantes ne seront efficaces que si vous êtes à l’écoute de votre corps. Ainsi, en cas de douleurs articulaire, il est conseillé de ne pas reproduire le mouvement qui a provoqué l’inflammation et de mobiliser l’articulation.

Une meilleure récupération et un effet anti-inflammatoire

Le CBD ou cannabidiol agit à la fois dans la gestion de la douleur mais également dans l’équilibre du métabolisme et l’évacuation des toxines. Il aide ainsi naturellement nos muscles à récupérer plus rapidement. En outre, en contribuant à un meilleur sommeil, il a pour effet d’optimiser le processus de réparation des fibres musculaires. Qu’il soit d’origine naturelle ou synthétique, vous pouvez l’utiliser en huile ou en usage interne.

Le cbd, qu’est-ce que c’est ?

Le cannabidiol est l’un des 400 composés actifs du cannabis. Extrait des fleurs, de la graine et de la tige de la plante, il est aujourd’hui principalement connu pour ses pouvoirs thérapeutiques et ses puissants effets sur la douleur. Contrairement au THC, il n’entraine aucun effet secondaire psychoactif (comme une perte de mémoire, ou des crises d’angoisse).

Derniers conseils pour éviter les douleurs musculaires après l’exercice

  • Faire des séances de sport régulièrement
  • S’étirer à froid pendant 10 minutes chaque matins (espacé d’au moins 3h d’une séance de sport)
  • Boire de l’eau avant, pendant et après l’entraînement
  • Se masser avec des crèmes ou gel à effet chaud/froid
  • Éviter la consommation de tabac et d’alcool
  • Dormir au moins 8 heures par jour

Grâce à ces conseils, vos muscles vont se renforcer, de sorte que vous souffrirez de moins en moins après un entraînement et verrez vos performances sportives s’améliorer.

Votre cure anti-stress ❤️

basilic sacre stress

Résistance au stress et fatigue nerveuse. Baisse de moral. Vitalité. Concentration.

VOIR LE PRODUIT
-5% sur votre 1ère commande avec le code BIENVENUE

On est aussi là👇🏼