Accueil > Plantes médicinales > Thym (Thymus Vulgaris)

Thym (Thymus Vulgaris)

thym plante médicinale

Le Thym fait partie des plantes riches en vertus thérapeutiques. Bien que ce soit une herbe encore sous-cotée, elle a le pouvoir d’agir comme antiseptique et de renforcer notre système immunitaire. Pour ceux qui ne la connaissent pas, en voici une présentation.

Carte d’identité du Thym

  • Nom commun : Thym
  • Nom scientifique : Thymus vulgaris
  • Origine : Bassin méditerranéen
  • Famille : Lamiacées (Lamiaceae)
  • Propriétés : Antiseptique, antifongique, anti-bactérienne, antispasmodique.

Couramment appelée Thym ou Thymus dans de nombreux pays d’Europe, cette plante fait partie des aromates que l’on utilise le plus. Par exemple, c’est un des composants du bouquet garni que l’on ajoute régulièrement aux plats mijotés dans les régions méditerranéennes. 

Comment reconnaître le Thym ?

Le thym est un sous-arbrisseau commun en Europe, qui aime les sols secs et exposés au soleil.

C’est un plante aromatique facile à reconnaître. Généralement rampante ou en coussinet, elle porte de petites fleurs blanches ou roses pâles.

Même s’il existe plusieurs espèces de thym, les feuilles sont toujours de très petite taille et dégagent une odeur particulièrement forte

Les bienfaits du thym sur la santé

Lorsqu’on parle du Thym, certains y voient un aromate plein de saveur, d’autres le considèrent comme un véritable remède à part entière.

Un antiseptique puissant contre la bronchite et la toux

Une fois dans votre organisme, le thym est absorbé par la muqueuse intestinale avant de passer dans la circulation sanguine pour arriver au niveau des bronches. Lors de son passage, elle prend soin de désinfecter et de fluidifier les sécrétions bronchiques. En cas de bronchite ou de toux, prenez deux à trois tasses d’infusion de thym par jour (ou 4 gélules dosées à 200 mg si vous n’aimez pas le goût).

Un antispasmodique contre les troubles digestifs

Le Thym facilite la digestion des aliments et traite différents problèmes digestifs, à savoir : les ballonnements, les crampes et fermentations intestinales, la fatigue d’après repas…

Un antifongique contre les candidoses et autres mycoses

Bien que le Thym ne soit pas principalement utilisé pour soulager les infections urinaires, il est conseillé de l’utiliser en cas de cystites récurrentes.

Un tonique naturel en cas de convalescence 

Le Thym est un allié dans les périodes de grandes fatigues ou de convalescence. Il relance l’activité de l’organisme et booste le système immunitaire.

Un désinfectant pour les plaies

Le thym est utile pour soigner les blessures mineures grâce à ses propriétés antiseptiques.

Appliquez une compresse imbibée d’infusion de thym sur le plaie, sans frotter. Cela détruira les bactéries et facilitera la guérison de la blessure. 

Utiliser le thym comme plante médicinale

Tout comme diverses plantes, le Thym peut être utilisé de différentes manières. En cuisine, on opte pour un bouquet garni dans un plat qui mijote, une tisane avec du miel ou on ajoute quelques feuilles dans du vin… Les façons de faire sont illimitées.

Pour profiter de ses propriétés thérapeutiques, nous recommandons l’infusion, la prise en gélule ou l’extrait de plantes.

En infusion des feuilles

Ajouter 1 cuillère à café de feuilles de thym dans une tasse de 25 cl. Faire bouillir pendant 2 minutes puis filtrer. Boire 3 tasses par jour après les repas. Où trouver de l’infusion de thym ?

En gélules de thym

Plus pratiques lorsqu’on manque de temps, les gélules (dosées au minimum à 200 mg) aident l’organisme à se protéger contre les refroidissements hivernaux. En prendre 2 le midi et 2 le soir au moment des repas. Où en trouver ?

En extrait de plante fraîche (extrait hydro-alcoolique)

Ajouter 30 gouttes dans un verre d’eau matin et soir. Où en trouver ?

Contre-indication

La feuille de thym n’est pas pas dangereuse.

En revanche, son huile essentielle est très puissante et ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte ou allaitante.

Questions fréquentes sur le Thym

Quand cueillir le thym ?

Le thym se récolte toute l’année mais c’est en juin (juste avant la floraison) qu’il est le plus aromatique. Comme c’est un aromate qui se conserve bien, vous pouvez en ramasser au début de l’été pour l’utiliser durant l’hiver.

Comment faire une infusion de thym ?

Pour faire une infusion de thym, ajoutez l’équivalent d’une cuillère à café de feuilles de thym dans une tasse de 25 cl. Faites bouillir pendant 2 minutes puis filtrez. Voir la posologie.

Quels sont les bienfaits du thym ?

Grâce à ses propriétés antiseptiques, le thym traite les bronchites, la toux et désinfecte les plaies. Antifongique et anti-bactérien, il est employé pour guérir les infections telles que les mycoses. Il soulage également les troubles digestifs grâce à ses propriétés antispasmodiques.

Où et quand planter le thym dans son jardin ?

Le thym se sème d’avril à juin. Si vous l’achetez directement en godet, la plantation se fera également au printemps. Si vous le cultivez en pot, choisissez un terreau léger et pas trop riche.
Concernant l’exposition, le thym a besoin de beaucoup de soleil. Une exposition chaude, ensoleillée et abritée des courants d’air fera son bonheur.
Le thym ne nécessite pas du tout d’être arrosé (à l’exception de la période de plantation).

Votre cure anti-stress ❤️

basilic sacre stress

Résistance au stress et fatigue nerveuse. Baisse de moral. Vitalité. Concentration.

VOIR LE PRODUIT
-5% sur votre 1ère commande avec le code BIENVENUE

On est aussi là👇🏼